Hygiène

La cage


Pour une bonne hygiène, la litière doit être constituée de copeaux de bois dépoussiérés.


Le récipient de sable pour le bain

La fourrure du chinchilla est la plus fine, la plus légère, la plus soyeuse et la plus dense que puisse porter le reigne animal.
Elle est donc fragile et demande un entretien bien particulier: dans la nature, le chinchilla se roule dans la poussière de roche afin de dégraisser et sécher son pelage.
La tere à bain, très absorbante et non abrasive, contrairement au sable, permettra de conserver à son pelage tout son éclat, la douceur et la propreté qui font du chinchilla la plus merveilleuse des "boules de soie" vivantes.


Celle-ci est essentielle pour l'hygiène du chinchilla.Il faut la remplir de terre à bain (contenant éventuellement du soufre contre les mycoses), vendue en animalerie . L'animal s'y nettoie et se protège de certaines maladies comme la mycose (si on y ajoute du soufre). Le sable doit être tamisé régulièrement pour en enlever les crottes et le récipient nettoyée à l'eau chaude une fois par semaine..La terre à bain se change tous les 10 à 15 jours, sauf si l'animal urine dedans.
Eviter de laisser perpétuellement le récipient dans la cage.

Attention à n'utiliser que de la véritable terre à bain car priver le chinchilla de véritable terre à bain n'à pas de conséquence immédiate sur sa santé, mais la remplacer par un sable quelconque ou par un sable "dit" spécial chinchilla, abrasif et sans pouvoir dégraissant, donne rapidement un vilain aspect à l'animal.

En outre, le chinchilla étant très propre, l'absence de véritable terre à bain peut provoquer des
troubles du comportement: für chewing, apathie, agressivité, stress etc...



© 2018